• Tant que j'y suis à remettre un peu le blog en marche, une autre sortie d'Octobre.

    Le soleil est très chaud ici, et l'automne sec. Donc, c'est fabuleux pour les baignades en demie-saisons.
    Non, les garçons n'ont pas brusquement appris à nager, on a pied très loin à Sangju Beach (toujours sur Namhae, décidément cette île est un choix de balade très intéressant).

    votre commentaire

  • Une autre sortie d'Octobre dernier:
    près du village des poteries, un coin de côte a été décoré en l'honneur d'un général qui a repoussé une flotte japonaise en les trompant sur la résistance qui les attendait, notamment grace à des épouvantails.


    votre commentaire

  • Un peu de route pour le week-end du nouvel an, on est monté au Hyangiram.

    La route elle même passe par Suncheon et Yeosu, zones industrielles comprises, rien de très attirant.
    Mais une fois dépassées les premières collines de l'île de Dolsan, on retrouve un paysage plus rural digne de Namhae. Et tout au bout de la route, le village est situé sous l'hermitage du Hyangiram, qui est ma foi fort bien situé à flanc de falaise avec une superbe vue sur la mer.

    Finalement donc, on n'a pas regretté, ça fait une petite balade sympa bien que courte, en ajoutant le sommet au dessus. Le Boriam (sur Namhe) fait une balade de week-end un peu plus ambitieuse avec une route plus courte et plus jolie, mais une fois qu'on l'a fait, le Hyangiram est aussi à voir.


    votre commentaire

  • Ce week-end, on a profité lâchement de la présence des grands-parents pour se faire un week-end à Séoul.

    Au programme, shopping, visite des palais, resto en amoureux...

    C'est sympa, je suis content qu'on l'ait fait, mais bon, c'est une mégapole pleine de bruit... Contrairement aux jeunes urbains de l'équipe, je suis bien content qu'on travaille à la campagne. C'est bien pour voir les palais et les musées quelques jours, mais je ne serais pas très heureux d'y vivre.


    votre commentaire

  • Balade en famille dans le Jirisan.

    Pas la montée au sommet, mais les cascades de Buril.
    Comme d'habitude dans le coin, la majeure partie de la balade se fait sous la forêt. Mais quand on peut avoir un bout de vue, c'est magnifique.

    Le chemin est très escarpé mais équipé, avec cordes, escaliers et barrières. Mais quand même, il y a quelques passages bien scabreux, et on a été surpris que les garçons arrivent au bout. Bravo !


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires